Les 10 personnes les plus riches de Guadeloupe en juin 2019 et leur patrimoine

10. George Pau-Langevin – 20 millions de dollars

George Pau-Langevin (né le 19 octobre 1948 à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe) est un homme politique français.

Avant d’être nommée ministre déléguée à la réussite éducative au ministère français de l’Éducation nationale par le président François Hollande le 16 mai 2012, elle avait représenté la 21e circonscription parlementaire de la ville de Paris à l’Assemblée nationale française, où elle appartenait au parti socialiste. , Groupe parlementaire de gauche, radical, citoyen et divers. Elle est membre du Parti socialiste de France.

09. Édouard Chammougon – 23 millions de dollars

Édouard Chammougon, né le 10 janvier 1937 à Baie-Mahault, en Guadeloupe, est un homme politique français.
Il devient député lorsque Lucette Michaux-Chevry entre au gouvernement Chirac II comme secrétaire d’État chargée de la francophonie auprès du Premier ministre.

Lors de la présidentielle de 1988, il refuse d’appeler à voter pour Jacques Chirac au second tour1. Charles Pasqua avait auparavant tenu des propos sur ses « valeurs » communes avec le FN durant la campagne électorale. C’est sous sa mandature municipale (et sous le préfet Guy Maillard), qu’est construit à Baie-Mahault le collège Maurice Satineau, inauguré en 1979 en mémoire d’un personnage politique controversé des Troisième et Quatrième Républiques, né dans la commune.

Édouard Chammougon est élu député de la 3e circonscription de la Guadeloupe aux législatives de 1993. Le 29 avril 1993, avec vingt-trois autres parlementaires non-inscrits, il participe à la création d’un groupe parlementaire dénommé République et liberté2. Le bureau de l’Assemblée nationale décide le 30 mars 1994 de lever son immunité parlementaire3.

Après qu’il a été déchu de ses mandats électifs, son épouse Marcelle Chammougon est élue maire de Baie-Mahault en décembre 1994, puis conseillère générale du canton en janvier 1995